Accueil, les plus récents numéros

 


La liste des derniers numéros parus :

 

Accueil n° 182, Mars 2017 - Les enfants adoptables en France

Accueil n° 181, Décembre 2016 - Adopter un enfant grand
Accueil n° 180, septembre 2016 – Se préparer à accueillir son enfant
Accueil n° 179, juin 2016 – La scolarité des adoptés
Accueil n° 178, mars 2016 – Parents adoptifs, parents créatifs
Accueil n° 177, décembre 2015 – Le devenir des adoptés
Accueil n° 176, septembre 2015 – Quand les adoptés deviennent parents
Accueil n° 175, juin 2015 – Abandon et sentiment d’abandon
Accueil n° 174, mars 2015 - Identité et appartenance(s)
Accueil n° 173, décembre 2014 - Le temps de grandir
Accueil n° 172, septembre 2014 - L’adoption face à la maladie et au handicap
Accueil n° 171, juin 2014 - L'estime de soi
Accueil n° 170, mars 2014 - Adoption(s) en souffrance
Accueil n° 169, décembre 2013 - Un enfant, des enfants… qu’est-ce qui fait famille ?
Accueil n° 168, sept 2013 - Les mots de l'adoption
Accueil n° 167, juin 2013 - Adoption et Argent
Accueil n° 166, mars 2013 - Adoption et Internet
Accueil n° 165, décembre 2012 - L'histoire de l'enfant avant l'adoption
Accueil n° 164, septembre 2012 – Parent seul au quotidien
Accueil n° 163, juin 2012 – Le temps de l'adoptation
Accueil n° 162, mars 2012 - La famille élargie
Accueil n° 161, décembre 2011 - Adoptés, savez-vous qui nous sommes ?
Accueil n° 160, septembre 2011 – Adoption et sexualité
Accueil n° 159, février-mars 2011 - Agrément, le chemin des parents
Accueil n° 158, février-mars 2011 - L'adoption visible
Accueil n° 157, novembre-décembre 2010 - Qui sont les enfants adoptables?
Accueil n° 156, août-septembre 2010 - Adolescence: sur le fil
Accueil n° 155, mai-juin 2010 - Urgences: risques et repères
Accueil n° 154, février-mars 2010 - L'attente
Accueil n° 153, novembre-décembre 2009 – la relation parents-enfants au delà des mots

 

en pratique


Comment se procurer la revue Accueil ?

Nouveau ! Retrouvez un article Santé déjà paru dans la revue Accueil

  • Enfance & Familles d’Adoption, 221 rue La Fayette, 75010 Paris, téléphone : 01.40.05.57.70
  • Messagerie : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
  • site internet : www.adoptionefa.org

 

 

 

Accueil n° 161, décembre 2011 - Adoptés, savez-vous qui nous sommes ?

161 couvaccueilAccueil donne la parole aux adoptés.

Ce n'est pas un numéro sur les adoptés, mais bien réalisé avec et par les adoptés: les thématiques traitées ont été choisies par eux.

Trois associations d'adoptés ont répondu à notre proposition : La Voix des Adoptés, Racines coréennes et Perspectives d'Adoptés, par l'intermédiaire de Hélène Charbonnier, Cécile Février, Céline Giraud, David Hamon, Anne-Laure Jain, Julien Pierron, ainsi que Sébastien Bertrand auteur-compositeur du spectacle « Chemin de la Belle Etoile » et Barbara Monestier, auteur de « Dis merci ! Tu ne connais pas ta chance d'avoir été adoptée ... ».

On notera en particulier un dialogue sur la recherche des origines entre une adoptée en France et une adoptée à l'internationale, des questionnements sur les origines, ainsi que deux approches de l'éthique dans l'adoption.

Le visuel de couverture est une création inédite de Yan Nascimbene, illustrateur français et père adoptif.

Éditorial
Réalisme et pragmatisme Geneviève Miral

Lire l'éditorial

Dossier

Adoptés, savez-vous qui nous sommes ? Jean Gabriel Cosculluela, Carine Boudesocque-Dubois, Christiane Sébenne
Adoptés : savez-vous qui ils sont ? Parents, nous pouvons nous poser la question, seuls. Mais les réponses ont inévitablement leurs limites. Nous voyons trop souvent les adoptés comme des enfants. Les adoptés ne sont pas seulement des enfants, ils grandissent.

Ici, ce sont des adoptés adultes qui s’interrogent et nous interrogent.

Qu’est-ce qu’être adopté ? Aubeline Vinay
D’un point de vue juridique, social et psychologique, la question : qu’est-ce que c’est « être adopté » ? semble une bien curieuse interrogation. Le premier aspect (juridique) étant peut-être le plus facile à élucider, le second (social) venant se complexifier un peu et le troisième (psychologique) étant difficilement descriptible et posant davantage la question du « se sentir adopté », autrement dit : qu’est-ce que ça fait d’être adopté ? 

 Lire cet article

Dialogue entre adoptées Propos recueillis par Cécile Février
Entre une personne adoptée au Pérou et une personne adoptée en France : quelles similitudes ? Quelles différences ? Comment aborder l'histoire d'une adoption ? Quand commence-t-elle ? Comment continue-t-elle ? Comment vit-on, dans ces deux cas, la recherche des origines ? Un dialogue teinté de pudeur, mais sans tabous.

Quel rapport à nos origines ? David Hamon
L'auteur s'interroge sur le rapport aux origines dans le cadre de l'adoption et revient sur l'importance d'une démarche personnelle qui n'appartient qu'à l'adopté. L'histoire de l'adopté dépasse toute notion juridique pour une approche plus singulière, plus intime, et ce, même si l'adopté connaît bien les particularités de l'adoption simple comme de l'adoption plénière.

La transmission du dossier médical lors de l’abandon d’un enfant

Témoignages et questionnements Anne-Laure Jaïn
Est-il souhaitable que la mère biologique ou les services sociaux transmettent à l’enfant abandonné le dossier médical de sa mère (ou de ses parents) ? Beaucoup d’interrogations se mêlent à la question purement médicale. Un article qui fait état du ressenti de certains d’adoptés sur ce sujet.

A propos des dossiers et antécédents médicaux – Réponses d'un pédiatre Odile Baubin
Divulguer les antécédents médicaux des parents de naissance, résoudra-t-il toutes les questions et les aspirations des adoptés ? Pour l’auteur, les questions ne relèvent pas toutes du même registre.

L’influence familiale et sociétale sur la recherche des origines Hélène Charbonnier
Si la famille et la société posent un cadre à un enfant, celui de l'adoption, en quoi l'enfant« adopté » peut et/ou doit-il s'en affranchir dans le processus de ré-appropriation de ses origines ? Quel type d'espace-temps l'adopté s'accorde-t-il, quand le curseur de sa propre ligne d'horizon psychique se positionne simultanément dans le passé, le présent et l'avenir, celui de la famille s'ancre dans le présent, et celui de la société se cale sur son « devenir » ?

Fautifs mais pas responsables Barbara Monestier
Barbara Monestier recense certains propos tenus par les adultes, les mots utilisés pour s’adresser aux adoptés, et ceux pour parler des adoptés. Elle nous invite à prendre conscience de quelques réalités qui peuvent blesser ou susciter une grande incompréhension lorsqu’on a été adopté, alors que les adultes n’en ont pas toujours conscience.

L’art, facteur de résilience Anne-Laure Jaïn
L'auteure est musicienne professionnelle, pédagogue et formatrice. Elle s’investit depuis plus de quatre ans dans le domaine de la post-adoption, tout d’abord au sein d’associations, puis à Perspectives d’Adoptés, association qu’elle a créée et qu’elle préside, en tant qu’animatrice, conférencière et rédactrice. 

 Voir la bibliographie de cet article

« De toi à moi », le parrainage par et pour les adoptés Propos recueillis par Carine Boudesocque-Dubois auprès de Julia Noblanc
Un projet devenu réalité à La Voix des Adoptés : la création d'un libre espace de parole et d'échanges entre enfants ou adolescents et adultes, tous adoptés, bien sûr.

L’Éthique de l'adoption selon les adoptés David Hamon, Céline Giraud et Cécile Février
Racines coréennes et La Voix des Adoptés ont répondu à notre question : quelle est votre conception de léthique dans ladoption ? Ils se retrouvent sur des valeurs communes, mais au-delà de ce qui les rapproche, chacun a introduit des nuances et des développements sur certains points. Deux approches pour ne pas passer à côté de ce que nous jugeons comme fondamental pour lavenir des familles, car les enfants deviennent un jour des adultes.

À bâtons rompus. Échange entre adoptés Propos recueillis par Jean-Gabriel Cosculluela
Julien Pierron est médecin généraliste, membre de La Voix des Adoptés. Sébastien Bertrand est auteur-compositeur et accordéoniste, dont les spectacles « Chemin de la Belle Etoile » et « Nahas Project » font le lien conté et musical entre Liban et Vendée.

Hélène Charbonnier, Cécile Février, Anne-Laure Jaïn et David Hamon ont souhaité leur poser quelques questions.

Leur propre histoire (de l'intime au public) Bernard Golse
Bernard Golse nous livre ses impressions à la lecture des différents textes qui composent ce numéro. Pour ce médecin, très impliqué dans l’adoption, donner la parole aux adoptés apparaît aujourd’hui comme une idée salutaire et nécessaire. La question était au fond de faire une place au monde interne des adoptés, au-delà des discours qui peuvent être tenus par des observateurs extérieurs (parents ou professionnels). 

 Lire cet article

Bibliographie

Nos rubriques

CHRONIQUE JURIDIQUE : OAA et accouchement « sous X »
C’EST-À-DIRE ! : Trois petites histoires Lire cet article
EN FRANCE : Les parents et les réseaux sociaux
ADOPTION INTERNATIONALE : Rapport sur lAgence française de ladoption : constats et préconisations
NOS ENFANTS À L’ÉCOLE : La vie, ce n’est pas l’école !
SANTÉ : L’hospitalisation d’un enfant adopté
ENFANTS EN RECHERCHE DE FAMILLE : Des frères et sœurs attendent des parents
DU CÔTÉ D’EFA : Colloque « Origines : dossiers, lettres, histoires, accompagnement »
LA PAROLE EST A VOUS : À la rencontre de LAGSA
LIRE - ÉCOUTER – VOIR : avec « Heureusement, j’ai été adopté. Back to Broumana » d'Alexandre Trad et « Magnitude 7.3 » de Tinan Leroy.

Télécharger le bon de commande

Commander ce numéro en ligne

Retour sommaire



Accueil n° 160, septembre 2011 – Adoption et sexualité

160-couv

Adoption et sexualité, voilà une association a priori inattendue.

Mais en regardant d'un peu plus près, elle est loin d'être due au hasard.
Que ce soit du point de vue des parents ou des enfants, il y avait bien des choses à dire : rapport entre stérilité et sexualité, histoire de l'enfant, intimité, adolescence, …

A retenir, entre autres textes :
un entretien avec Catherine Borella sur la stérilité et ce qu’elle nomme  la fécondité adoptive, le point de vue rare d’un père, un OAA explique comment il prépare et accompagne à l’adoption d’un enfant grand qui peut avoir été témoin ou victime d’actes sexuels, les voix croisées de trois adoptés sur la sexualité de leurs parents…qui ne les regarde pas,  ainsi que deux articles abordant la problématique de l'attirance sexuelle génétique.

Le visuel de couverture intègre la reproduction d’un tableau d’Amy, jeune adoptée, qu’elle a intitulé Tu veux savoir ?. Le dossier est illustré par des dessins extraits de la bande dessinée de Jung, Couleur de peau miel.

Éditorial
Et l'école, ça se passe bien ? 
Geneviève Miral   Lire l'éditorial

Dossier

Adoption et sexualité Janice Peyré, Claire Tridon
Ce thème est abordé à la fois du point de vue des parents (couple hétérosexuel, couple homosexuel, célibataire) et de celui des adoptés. Ce dossier ne prétend évidemment pas être exhaustif, mais invite à partager et à s’approprier un sujet complexe, délicat, intime et collectif à la fois. Des contributions de professionnels côtoient des témoignages, des écrits et des visuels du dessinateur Jung, lui-même adopté.

Entretien avec Catherine Borella Propos recueillis par Claire Tridon
La philosophe Catherine Borella, auteur d’un ouvrage passionnant et émouvant, « Le rire de Sarah, une femme face à la stérilité »,s’est entretenue avec la rédaction d’Accueil.

Du côté des célibataires Témoignage d'une maman
Lorsqu’elle entame une procédure d’adoption en tant que célibataire, elle n’imaginait pas que la sexualité allait prendre autant de place dans cette démarche.

Le point de vue d’un père Témoignage de Pierre
Pour encore bon nombre de personnes, la sexualité reste liée à la reproduction et du coup, les mots adoption et sexualité deviennent antinomiques. La sexualité est un sujet toujours un peu tabou et par définition intime ; a fortiori pour un homme. L’adoption est plus publique, sociale, médiatique, on trouve aujourd’hui sur Internet de nombreux forums sur ce thème ; pour autant, ce sont essentiellement les femmes qui y écrivent. Demander à un homme, père adoptif d’écrire sur le sujet de l’adoption et sexualité pose d’emblée ces deux contraintes.

Adopter un enfant (être né) d’un viol : réalité ou fantasme ? Janice Peyré
Lors des entretiens dans le cadre de l’agrément, les candidats à l’adoption sont invités à réfléchir aux divers éléments de l’histoire d’un enfant qu’ils se sentiraient capables d’assumer, mais aussi à ce qu’il leur semblerait difficile à porter ou impossible d’accompagner le jour où l’enfant souhaiterait en savoir plus sur « l’avant adoption ». Certains disent redouter des histoires portant sur les circonstances de la conception de l’enfant : une mère qui se serait prostituée, qui aurait été violée ou victime d’inceste, un géniteur qui serait donc client, agresseur, abuseur…

Intimité et adoption Témoignage de Christine
Adopter un enfant grand, la facilité à plus d’un titre ! Inutile de réfléchir à la manière de lui révéler son adoption, il le sait parfaitement et pour cause, il en était acteur avec nous. Pas de souci non plus avec les actes de la vie quotidienne, il est déjà grand, il sait manger seul, se laver seul, s’habiller seul… Et pourtant, cela peut parfois être perturbant dans l’intimité familiale.

Accueillir un enfant grand : respect, vigilance, réparation Propos recueillis auprès des personnes chargées du suivi post-adoption de Médecins du Monde
Tout parent qui accueille un enfant grand doit être préparé à prendre en compte son âge, son histoire, son environnement, les codes culturels, les tabous, les interactions humaines, et les abus possibles. L’OAA Médecins du Monde a bien voulu nous dire comment il prépare et accompagne les familles.

Sexualité et adolescence vues par un gynécologue Monique Cazin
En consultation, ce sont presque toujours les mêmes questions que pose l’adolescent(e) au médecin. S’il est facile d’apporter une réponse aux questions physiologiques et anatomiques, toutes les autres en disent long sur l’attente, le doute et les craintes de chacun.

L’adolescence, « la plus délicate des transitions » Laurence Morel
Adolescence et sexualité ne vont pas sans le rêve, les rêveries, les fantasmes qui donnent accès à l’autre dans la rencontre amoureuse. Chez l’humain, la sexualité se divise en deux temps distincts, celui de l’enfance puis sa réactualisation à la puberté, ce qui lui donne toute sa complexité. Freud et Lacan n’hésitent pas à la dire « traumatique », c'est-à-dire faisant effraction pour nous, êtres de langage. Ceci peut éclairer certaines réponses des adolescents à cette délicate transition.

« La sexualité de mes parents ne me regarde pas… » Julien Pierron, Cécile Février et Suzanne de l'association « La Voix des Adoptés »
Quelle perception peuvent avoir les adoptés adultes de la sexualité de leurs parents, notamment lorsque ceux-ci souffrent de stérilité ? Dans quelle mesure cela influence-t-il leur propre représentation de la sexualité ? Des difficultés de procréation peuvent-elles être transmises ? Trois membres de l’association La Voix des Adoptés ont accepté de répondre à ces questions, trois approches différentes…

Inceste, es-tu là ? Agnès Auschitzka, avec la collaboration d’Élisabeth Auvillain
Le désir sexuel, fantasmé ou réel, éprouvé par des personnes adoptées ou séparées pour un membre inconnu de leur famille biologique à l'occasion de retrouvailles, interroge la question de l'inceste. Enquête, analyse et hypothèses.

Préparer la rencontre. Mieux vaut prévenir que guérir Monica Bradley
Depuis 2005 les recommandations officielles britanniques en matière d’accompagnement et de préparation d’adultes adoptés aux retrouvailles avec des parents de naissance incluent la nécessité d’aborder la question de l’attirance sexuelle, connue sous le nom de « Genetic Sexual Attraction » (GSA), ou « attirance sexuelle génétique ». Le fait que les autorités reconnaissent que ce phénomène longtemps méconnu, souvent dénié, peut advenir est salué par l’ensemble des professionnels œuvrant dans le champ de la post-adoption.

Bibliographie

Nos rubriques
CHRONIQUE JURIDIQUE : Adoption et livret de famille
C’EST-À-DIRE ! : Mauvais temps pour les pupilles de l’État !
EN FRANCE : Information des candidats à l’adoption, évaluation de la demande d’agrément. Un outil de référence pour les professionnels
ADOPTION INTERNATIONALE : La formation nationale et internationale pour les adoptions internationales en Italie : continuité, globalité, qualité.
NOS ENFANTS À L’ÉCOLE : Notre enfant, adopté à l’étranger, va arriver en France, il a six ans, parvient à se faire comprendre en français, quand faut-il le scolariser ?
SANTÉ : Quelle langue maternelle pour l’enfant adopté à l’étranger ?
ENFANTS EN RECHERCHE DE FAMILLE : Un couple nous décrit son cheminement vers une fratrie
DU CÔTÉ D’EFA : Congrès Humanitaire et adoption internationale. Repartir de l’enfant pour oser le dialogue
PAROLE D’ADOPTÉS : Antoine, 12 ans, a écrit pour dire ce qu'il ressent par rapport à ses parents de naissance.Lire le témoignage d'Antoine
LIRE - ÉCOUTER – VOIR : avec, entre autres, Des enfants venus de loin : une histoire de l’adoption internationale en France, de Yves Denéchère et, pour le plaisir des yeux aussi, un album pour enfant de Catherine Cahard et Emilie Camatte Une mère et une maman : Une histoire franco-indienne.

Télécharger le bon de commande

Commander ce numéro en ligne

Retour sommaire


Accueil n° 159, mai-juin 2011 – Agrément, le chemin des parents

159L'agrément est une étape du processus d'adoption, qui débute par le dépôt d'une demande au Conseil Général. Elle doit être avant tout un cheminement psychologique, un temps de réflexion et d'évolution du projet. Elle est accompagnée lors des entretiens avec les travailleurs sociaux, peut être soutenue lors d'échanges avec d'autres postulants ou parents, alimentée par des lectures...

A retenir, entre autres textes : un entretien passionnant avec un travailleur social chargé des évaluations sociales, un article sur la préparation et l'accompagnement, un autre qui précise les objectifs d'un entretien avec un psychiatre, ...

Des problèmes d'impression, indépendants de notre volonté, ont fait disparaître les documents graphiques dans le tirage d'Accueil 159. L'introduction avec le graphique peut-être téléchargée à partir de cette page.
Merci pour votre compréhension.
La rédaction d'Accueil



Éditorial
L’adoption de papier…
Geneviève Miral  Lire l'éditorial

Dossier

Agrément et accompagnement Jean Gabriel Cosculluela, Danielle Housset, Aubeline Vinay, Françoise Toletti
Si on compare les chiffres des agréments en cours de validité (au 31 décembre 2009, 26 600 agréments dont 6 024 accordés en 2009), et ceux des adoptions (3862 en 2009), on constate mathématiquement qu'il est délivré trop d’agréments. Pour autant, si on regarde l’adoption comme une réponse aux enfants privés de famille, et non selon une vision adultocentrique, on perçoit immédiatement que surseoir à de nouvelles délivrances d’agréments ou imposer des quotas ne permettrait sans doute guère mieux qu’aujourd’hui de proposer les parents qu’ils attendent aux enfants dont les besoins, pour avoir changé dans la dernière décennie, sont encore mal connus ou du moins mal explicités. En replaçant l’enfant au coeur de toute démarche, on fait de l’adoption une aventure parentale et filiale. Ce numéro n’éclaire que la préparation des parents : il appelle naturellement une suite concernant celle des enfants et les questions, qu’adoptés, ils se posent.
Lire la présentation

Témoignage: « Temps de préparation, de réflexion, de partage et de rencontres » Claire
Voilà les mots qui conviennent parfaitement à l'expérience qui m'a amenée vers mes enfants. Projet de fonder la famille par filiation adoptive, le projet qui engage toute une vie. S'il est vrai que ce projet se concrétise à l'arrivée des enfants, tout ce qui précède est capital.

Témoignage: « Le grand plongeon » Véronique
Avant l'arrivée de ma fille, je vous aurais dit que j'étais très au point, que j'étais prête pour l'adoption. Puis, elle est arrivée, pupille de l'État, et là : un grand plongeon dans la dépression post-adoption.

L'agrément français : un passeport sans visa Danielle Housset
Passage obligé et premier pas vers l’enfant, l’agrément délivré par les présidents des Conseils généraux pour adopter un pupille de l’État ou un enfant étranger de moins de 15 ans a très peu changé depuis 1985. Passeport nécessaire, il ne permet guère, aujourd’hui, les apparentements délicats que sont en droit d’attendre les enfants. 
Article publié uniquement sur ce site

L'agrément : un voyage entre houle et plénitude Aubeline Vinay
L’agrément est un voyage, c’est une partie du trajet adoptif qui s’effectue avec l’accompagnement et l’évaluation de partenaires sociaux. On pourrait comparer l’agrément à un processus, car la définition du terme processus indique un changement, une évolution, le passage d’un état à un autre.

Pourquoi choisir l’adoption comme mode de filiation ? Elisabeth Achard
Loin d’être une formalité, la procédure d’agrément consiste, pour les professionnels de l’adoption dans le cadre d’une évaluation, à accompagner les candidats dans ce cheminement psychique qui peut commencer parfois au dépôt de la demande pour se terminer à la rencontre de l’enfant, étape de confrontation avec la réalité.

Entretien avec Béatrice Faca, travailleuse sociale, chargée des entretiens en vue d’agrément. Propos recueillis par Aubeline Vinay
« Le projet d’adoption s’étend au-delà de l’agrément, jusqu’à l’adoption et même après car nous parlerons de l’accompagnement. Même s’il y a une évaluation, c’est bien un cheminement... Notre but n’est pas de soutenir une démarche mais d’accompagner la réflexion et l’évolution du projet. Le rôle du travailleur social est de faire avancer les candidats dans leur réflexion.»

À propos des entretiens avec le psychiatre Bernard Geberowicz
Psychiatre à Paris, le Dr Geberowicz reçoit régulièrement des couples ou des personnes seules, dans le cadre d’une demande d’obtention d’un agrément en vue de l’adoption d’un enfant. Ces entretiens font souvent peur aux postulants, puisse cet article les rassurer, tant l’humanité, et l’humour qui permet de dédramatiser, sont au rendez-vous.

Pourquoi se préparer ? Un « voyage » vers l'adoption Laurence Morel
Pourquoi se préparer à adopter un enfant, alors qu’on ne demande rien à ceux qui veulent en faire un ? Pourquoi exiger un agrément, si ce n’est pour mettre des bâtons dans les roues à des personnes désireuses de donner de l’amour à des enfants qui en manquent ? À EFA, nous entendons régulièrement ces questions qui restent parfois en « travers de la gorge » des candidats à l’adoption, surtout lorsque les entretiens en vue d’agrément sont vécus difficilement – et que l’agrément s’apparente à un parcours du combattant.

Du côté des associations départementales
La plupart des services départementaux informent les demandeurs d’agrément des différentes manifestations organisées par EFA, tant est admise la nécessité de rencontrer d’autres familles réunies par l’adoption. Les pratiques sont néanmoins très diverses d’un département à l’autre. Sans être exhaustifs, nous souhaitons montrer ici que les actions complémentaires peuvent aussi être communes, chacun apportant sa compétence au service des futurs parents et des enfants qu’ils adopteront.

Quand les associations interviennent aux côtés de l’ASE dans les réunions d’information sur l’adoption Françoise Toletti
En septembre 2008, la responsable de l’unité adoption du Conseil général de Savoie conviait EFA à une matinée d’échange sur la mission de notre association dans le cadre de la procédure d’adoption. Elle nous proposait, entre autres sujets, un partenariat lors des réunions d’informations préalables à la confirmation de la demande d’agrément. La volonté était double : remettre l’enfant au cœur du processus, faire entendre une autre voix que celle des travailleurs sociaux et psychologues par ailleurs évaluateurs, pour rendre le discours crédible.

Du bonheur empêché à la réalité des possibles Françoise Toletti
Peut-on attendre 10 ou 15 ans pour avoir enfin le bonheur d’être parents, le bonheur de voir sa famille rêvée enfin constituée ? C’est pourtant ce que nous promet aujourd’hui l’Agence française de l’adoption avec, par exemple, une liste d’attente pour le Vietnam complète pour les 30 ans à venir. C’est aussi ce que nous disent intuitivement, les chiffres de l’agrément : en 2010, pour le seul département de la Savoie, sur 35 agréments accordés, dix sont des renouvèlements, le premier n’ayant pas abouti.

«  0- 4 ans » : MAL DIT ! 0 pointé Danielle Housset
Sur la formulation de l'âge des enfants pour l'agrément.

Les Attentes qualitatives des pays d'origine L’équipe Adoption internationale d'EFA
Près de 20 ans après la définition de la Convention de La Haye (CdLH) en matière d’adoption internationale, les politiques de protection de l'enfance dans les pays d'origine évoluent, se structurent, et les services se professionnalisent. Autant les pays d'accueil ont le devoir de vérifier l'aptitude des candidats, autant les pays d'origine peuvent légitimement être exigeants lors des apparentements. Au-delà des conditions légales imposées par leurs lois respectives, la pression des pays d’accueil mais surtout les caractéristiques des enfants confiés à l'adoption poussent souvent les autorités de ces pays à rechercher des qualités spécifiques chez les futurs parents. Ceci est particulièrement vrai dans les pays qui ont ratifié la CdLH et qui, de ce fait, ont réfléchi à une réelle politique de protection de l'enfance. Illustration à travers trois exemples.

Au-delà de l’agrément : préparation et accompagnement – L’expérience italienne Geneviève Miral, Françoise Toletti
L’agrément fait partie d’un parcours global et ne représente pas, à lui seul, une fin en soi. Il doit s'intégrer dans tout un cheminement de préparation à l'enfant réel qui attend une famille. L’augmentation constante des adoptions internationales en Italie depuis la signature de la convention de La Haye procède d’un changement de regard global, tant sur le fonctionnement du système et des acteurs que sur la préparation et l’accompagnement des familles tout au long de leur parcours. Ces étapes, inscrites dans la loi, revêtent une importance cruciale au regard de l’âge moyen des enfants adoptés par les familles italiennes (6 ans en 2010).

L'évaluation psychosociale au Québec Claire-Marie Gagnon
Pour comprendre le fonctionnement des institutions québécoises en matière d’adoption, il faut d’abord resituer le Québec dans son contexte historique et social.
L'évaluation psychosociale au Québec Claire-Marie Gagnon
Pour comprendre le fonctionnement des institutions québécoises en matière d’adoption, il faut d’abord resituer le Québec dans son contexte historique et social.
 Article publié uniquement sur ce site

Un permis de conduire spécial Silvia Carboni
En 2009, Sœur Silvia Carboni, psychologue, pédagogue et responsable d'un OAA italien publiait dans la revue Minori Giustizia un article intitulé « Un permis de conduire spécial pour l'adoption internationale ». Extraits.

Bibliographie

Nos rubriques

CHRONIQUE JURIDIQUE : Fallait-il ouvrir grande la boite de Pandore ? (À propos de l’arrêt de la cour d’appel d’Angers du 26 janvier 2011)
C’EST-À-DIRE ! : Haïti signe la convention de La Haye, faut-il s’en réjouir ?
EN FRANCE : Accouchement sous X : quelles perspectives ?
ADOPTION INTERNATIONALE : EFA en Éthiopie
NOS ENFANTS À L’ÉCOLE : Une rubrique proche de vos préoccupations
SANTÉ : Les hépatites A et C
ENFANTS EN RECHERCHE DE FAMILLE : Un couple nous décrit son cheminement vers un enfant à particularité
DU CÔTÉ D’EFA : Soirée cinéma : Retour en Ethiopie
PAROLE D’ADOPTÉS : Adoption, blessures secrètes
LIRE - ÉCOUTER – VOIR : avec, entre autres, « Un hippocampe dans mon coeur » de Kim Ryeo–Ryeong, « Le rire de Sarah, une femme face à la stérilité » de Catherine Borella, et « L'enfant adopté en difficulté d'apprentissage - Guide d'accompagnement pour les parents adoptifs et les parents d'accueil » de Marie-Josée Lambert.

Télécharger le bon de commande

Commander ce numéro en ligne

Retour sommaire

Accueil n° 158, février-mars 2011 – L'adoption visible



158couvL'adoption, une histoire à la fois intime et visible
Quand une différence, notamment visible, s'invite au coeur de la famille:
Ce numéro aborde la question à travers la différence ethnique, entre parents et enfants, au sein de la fratrie, entre les enfants et la société environnante. Toutes les réactions que suscite une adoption que nous appelons interethnique (nationale ou internationale): comment elle se vit en famille, quelles réactions elle suscite chez les parents, chez les enfants, dans leur environnement? Comment bien la vivre, comment vivre les moments où cela peut être mal vécu? Atout, fragilité?
A retenir : Une interview de la psychiatre Marie-Rose Moro, spécialiste des questions interculturelles; des témoignages, mis en perspective par Blandine Hamon et Catherine Poirson-Chevalier;
un état des lieux du débat « pour » ou « contre » l'adoption interethnique… 


Résumé détaillé du dossier et des autres rubriques.

Commander ce numéro. 

Commander ce numéro en ligne

retour sommaire

Accueil n° 157, novembre-décembre 2010 - Qui sont les enfants adoptables?

couv_accueil157Qui sont les enfants adoptables en France et à l'étranger ? Comment mieux les connaître et comprendre les familles dont ils ont besoin ?
Comment savoir si on peut être la famille qu'ils attendent ?
Le visuel de la couverture s'inspire d'un tableau d'une jeune adoptée, Ami. Pour découvrir l'analyse qu'elle en propose, rendez-vous dans ce numéro d'Accueil...  

Éditorial
Il suffit de passer le pont, c’est tout de suite l’aventure 
Geneviève Miral Lire l'édito
« Osons traverser le pont avec eux, ouvrons largement nos yeux et nos oreilles et écoutons ce qu’ils ont à nous dire : en nous parlant d’eux, ils nous parlent aussi de nous. »

Dossier

Qui sont les enfants adoptables, en France et à l’étranger ? Jean-Gabriel Cosculluela, Claire Tridon, Geneviève Miral. Lire l'article

Les mythes concernant le nombre d’enfants adoptables - SSI/CIR

Qu’est-ce qu’être adoptable ? Aubeline Vinay

On ne nait pas adoptable, comment le devient-on, en France ? Pascale Salvage

Les enfants pupilles de l’État - Bertrand Morin

Mettre un enfant « en appétit de filiation » - Marie-Laure Bouet-Simon

Diversifier les projets parentaux pour répondre aux besoins des enfants pupilles - Sandrine Dekens

« Réjouissons-nous, il n'y a pas d'enfants adoptables en France… » - Philippe Liébert

Adoptabilité, subsidiarité : Qui sont les enfants adoptables à l’international ? Claire Tridon
À Madagascar - Nathalie Parent
En Bulgarie - Martine Lombard  

Guatemala, la volonté de rompre avec un passé difficile - Christelle Bessonies

L'accompagnement des projets d'adoption d'enfants à besoins spécifiques par l’AFA - Catherine Dartiguenave

Désir ou réalité ? la préparation des projets d’adoption - Françoise Toletti

Tous les parents sont-ils adoptables ? Cécile Delannoy

Bibliographie


Nos rubriques
CHRONIQUE JURIDIQUE : Les prénoms passés, présents et futurs de l’adopté
C’EST-À-DIRE ! : Identité nationale ou xénophobie ?
EN FRANCE : Les discriminations liées au handicap et à la santé
ADOPTION INTERNATIONALE : De la coopération aux bonnes pratiques
NOS ENFANTS À L’ÉCOLE : La souffrance à l’école cause de l’échec scolaire ?
SANTÉ : Et si c’était un SAF ? (syndrome d’alcoolisation fœtale)
DU CÔTÉ D’EFA : L’accompagnement des famillesLire l'article
LA PAROLE EST À VOUS : L’Assedea
PAROLE D’ADOPTÉS : Un adopté se livre
LIRE - ÉCOUTER – VOIR : avec, entre autres, « Les enfants aux cent familles » de Boris Cyrulnik, « L’ombre des origines » de Jean-Louis Mahé et « L’enfant abandonné, résoudre l’énigme », de Myriam Provence.


Résumé détaillé du numéro.

Télécharger le bon de commande

Commander ce numéro en ligne

Retour sommaire


Accueil n° 156, août-septembre 2010 - Adolescence: sur le fil



Accueil156-couv-petit

"Adolescence Sur le fil: présentation du dossier" - Jean Gabriel Cosculluela, Janice Peyré, Aubeline Vinay

C'EST-A-DIRE: ça soigne pas, mais ça soulage! -  témoignage

SANTE:  L'adolescent face à sa santé - Odile Baubin



Télécharger le bon de commande

Commander ce numéro en ligne

Retour sommaire


 

Accueil n°155, mai-juin 2010 - Urgences: risques et repères

 

Couv_Accueil155reduitLors de catastrophes naturelles ou de guerres, les élans de générosité et de solidarité de la part des adultes surgissent de façon spontanée. Envie de se proposer en parents, d'accueillir "même provisoirement" un enfant petit ou plus grand, de faire accélérer une procédure d'adoption déjà en cours, de faire entrer en urgence un enfant pour le mettre à l'abri, le plus rapidement possible. Ces sentiments respectables ne sont pas toujours assortis d'une information suffisante sur les plans juridique, médical, et psychologique, pourtant si nécessaire en de telles circonstances. Surtout, ils ne doivent pas occulter la réalité de l'accueil d'un enfant amené à devenir adulte, et faire oublier combien agir dans la précipitation peut avoir, à terme, de graves conséquences.
Après le génocide du Rwanda, le tsunami en Asie, et le tremblement de terre en Haïti, la revue Accueil a choisi de faire partager à ses lecteurs son expérience dans ce domaine, et de recueillir l'avis de spécialistes ou de personnalités qualifiés dans le domaine de l'adoption et de l'enfance en général, ainsi que le témoignage de familles ayant recueilli un enfant dans un contexte d'urgence.
Quelques articles sont disponibles sur ce site, ou en libre accès. D'autres articles et des témoignages riches et émouvants sont à découvrir exclusivement dans la revue, avec quelques photos: un numéro à commander et à conserver.

Editorial
Pour les enfants d'Haïti et d'ailleurs - Geneviève Miral Lire l'édito

Dossier
Invitation à la vigilance - Jean-Gabriel Cosculluela et Janice Peyré Lire l'article 

Si tu es en vie, prends ton courage à deux bras - Claire Tridon

L'adoption en Haïti - Claire Tridon

Les risques psychiques chez les enfants - Aubeline Vinay: retrouvez cet article sur notre site

Aider les enfants à retrouver une famille sur place - La rédaction

La valeur d'une vie - Nazir Hamad: découvrez un autre texte de Nazir Hamad sur notre site

L'adoption internationale - SSI/CIR

Principe de précaution et adoption - Ferdinand Ezembé

Quitter Haïtï! oui mais comment? - Bernard Golse: retrouvez cet article sur notre site

Accompagner l'arrivée des enfants: des "survivants" - Danielle Housset: retrouvez cet article sur notre site

Les leçons du Rwanda - L'histoire de Nyirantambara-Anna / Témoignage

Ces contrées, pays d'origine de nos enfants - Nathalie Parent

Les enfants du séisme et leurs parents - Odile Baubin: retrouvez d'autre textes d'Odile Baubin sur notre site

A propos du syndrome post-traumatique - Anne de Truchis: retrouvez d'autres documents sur notre site

Traumatisme et adoption, un regard clinique - Sandrine Dekens: retrouvez cet article sur notre site

Veiller à ne pas "évacuer" les parents de naissance - Janice Peyré Lire l'article

Témoignage: appel à la raison - Marie-Christine Bach

Les risques de la surexposition médiatique - Françoise Toletti


Retour sommaire

Commander ce numéro en ligne


 

Accueil n°154, février-mars 2010 - L'attente



couv_accueil_154Les délais se rallongent de façon inquiétante pour les enfants sans famille, comme pour tous ceux qui se proposent en parents. Comment gérer cette période de plus en plus longue, comment utiliser le temps d'attente, avec qui ? Cette période qui s'assimile de plus en plus à une épreuve, les uns l'ont transformée en temps de réflexion et de maturation, les autres l'ont mise à profit pour s'engager.
EFA conscient des difficultés et des possibles conséquences que suscite l'attente, apporte son soutien aux futurs parents, en améliorant ses dispositifs d'accueil et ses actions à travers son réseau d'associations départementales.
Quant aux enfants, ils sont bien entendu, au centre de nos préoccupations.
Deux articles à ne pas manquer dans ce numéro: l'un sur ce que représente le temps chez les enfants, présenté et analysé, âge par âge, par Fanny Cohen Herlem, pédopsychiatre; l'autre, sur la durée de l'attente de l'enfant avant qu'il n'arrive dans sa famille adoptive, une question qui n'est pas sans incidence sur son développement.

Editorial
Quitter Haïti Geneviève Miral Lire l'édito

Dossier
Y a-t-il quelqu'un pour moi ? Jean Gabriel Cosculluela
Avant l'arrivée : l'attente - Aubeline Vinay

La notion de temps chez l'enfant - Fanny Cohen Herlem

Le temps de l'enfant : de l'abandon à l'adoption - Françoise Toletti Lire l'article

En France : vivre en pouponnière - Frédérique Le Floch

Parents, dans combien de temps ? Frédérique Le Floch

Parents en devenir - Claire Tridon

Génération 2000 - Les enfants Internet - Claire Tridon

Zoom sur une association départementale - Lisa Leyten

Sept années d'entretiens avec des postulants - Laurence Fouilland

Témoignages: Nathalie - Annabelle

Philosophie du vécu de l'attente - Pierre Ancet

Nos rubriques
CHRONIQUE JURIDIQUE L'attente... entre l'arrivée de l'enfant étranger et son inscription sur le livret de famille
C'EST-A-DIRE Lettre à Madame la Présidente 
EN FRANCE A propos du rapport de l'Oned sur le délaissement parental 
ADOPTION INTERNATIONALE Attente : la faute à la convention de La Haye ? 
NOS ENFANTS A L'ECOLE Les devoirs à la maison 
SANTE Attendre en institutionLire l'article
ENFANTS EN RECHERCHE DE FAMILLE Le rôle des correspondants d'ERF
DU COTE D'EFA Le parrainage de proximité 
PAROLE D'ADOPTES Je n'attendais rien ni personne
LIRE - ECOUTER - VOIR : EFA a accompagné la promotion du film "Une vie toute neuve"

Télécharger le bon de commande

Commander ce numéro en ligne

Retour sommaire

Accueil n° 153, nov. déc. 2009 - La relation parents-enfants au-delà des mots


couv_accueil_153Non, ce numéro n'est pas consacré à la langue des signes ! Nous avons exploré les possibilités de communiquer, d'établir les relations familiales autrement que par les mots. De quoi s'agit-il alors ? De tout ce qui se tisse par les sens, les 5 sens, tout ce qui se ressent. Découvrez l'univers du non-verbal, les massages, l'art thérapie, le portage, sans oublier les jouets et comment jouer avec les enfants. Sans oublier non plus, le langage du corps avec les maladies psycho-somatiques et autres « symptomes ».
A retenir également, un article sur les enfants adoptés après un déni de grossesse ("encore du non-dit"), ou comment parler de l'indicible ?
Un numéro passionnant, pour aller à la rencontre de nos enfants, autrement. D'autres façons d'être parents, au quotidien.


Editorial
Qui se préoccupe de la santé de nos enfants ? Geneviève Miral Lire l'éditorial

Dossier
Des syllabes sensibles. Jean Gabriel Cosculluela

Le non verbal dans l'adoption. Aubeline Vinay

Toucher avec les yeux, regarder avec les mains, retrouver du sens par les sens. Janice Peyré

Jeux et jouets pour communiquer avec nos enfants. J. Valls Lire l'article

Porter un enfant adopté en écharpe : une chaleur qui nourrit. Laurence Kerbarh

Histoire sans paroles. Odile Baubin

Adoption et déni. Sophie Marinopoulos

Les interactions parents-enfants sont-elles visibles ? Daniel Gorans

Communication : à propos du langage digital et du langage analogique. René Jam

L'art thérapie : un précieux outil pour explorer et symboliser le non-dit. Louise Galipeau et Esther Montambault

Le non verbal : un message adressé à l'autre. Nazir Hamad

Bibliographie

Nos rubriques
CHRONIQUE JURIDIQUE : Les grands-parents et l'adoption de leurs petits-enfants.
C'EST-A-DIRE : Vers la disparition du défenseur des enfants ?
EN FRANCE : Le Conseil supérieur de l'adoption.
ADOPTION INTERNATIONALE : Adopter en Europe.
NOS ENFANTS A L'ECOLE : Les potentialités offertes par les programmes personnalisés de réussite éducative (PPRE).
SANTE : Vivre avec un enfant drépanocytaire.
ENFANTS EN RECHERCHE DE FAMILLE : "Portraits" d'enfants. Lire l'article
DU COTE D'EFA : Ateliers d'éveils sensoriels à Nancy.
PAROLES D'ADOPTES : Un sentiment sur lequel on ne peut mettre des mots : la colère.
LIRE " ECOUTER " VOIR

N° épuisé

Retour sommaire


 

Accueil n° 167, juin2013 – Adoption et Argent

Call Send SMS Call from mobile Add to Skype You'll need Skype CreditFree via Skype