Adoption difficile

Vos témoignages d'adoption, heureux ou malheureux, d'adoptant ou d'adopté.

Adoption difficile

Message non lupar dungeoh » Mar 31 Mar 2015 21:33

J'aimerais écrire quelques lignes sur mon adoption.

Ceci est mon histoire et n'engage que moi

J'ai en ce moment 18 ans, j'ai été adopté au Vietnam à l'âge de deux mois. Je suis arrivé en Suisse dans une famille Italienne, j'ai maintenant 2 sœurs, 1 frère et des parents qui ne m'ont jamais caché que j'étais adopté, ils me disaient que ma mère m'a laissé à l'hôpital pour que je puisse construire mon avenir car elle n'avait pas d'argent pour m'élever.

4 à 11 ans, je n'arrivais pas à dormir sans ma mère adoptive et cela à durée environ 8 ans donc nous avons consulté une multitude de psychologue et autres personnes soit disant capable de m'aider, quelques-uns parlaient de maltraitance lorsque j'étais au Vietnam d'autres disait que c'était le fait d'avoir été adopté. Mon avis dans tout ça, je ne savais absolument pas pourquoi je ne pouvais pas dormir sans elle mais j'avais besoin d'une présence à mes côtés pour m'endormir. Revenons au psychologue, pendant 8 longues années j'ai été vu et revu par ces psychologues certains me faisait prendre des médicaments, d'autres faisaient des sortes de thérapies et tout cela n'as pas fonctionné.
Nous avons donc consulté une psychologue qui à conseillé à mon père d'être plus ferme, c'est ce qu'il a fait. Je me retrouvais donc tous les soirs dans ma chambre seul entrain de pleuré en appelant ma mère adoptive pour qu'elle vienne à mes côtés, j'essayais de temps en temps de sortir de ma chambre mais mon père adoptif était posté devant ma porte à m'interdire de sortir pour la rejoindre. Il a donc commencé à me mettre quelques fessée quand j'insistais, mais ça à empiré en claque, coup de pied, coup de poing et de temps en temps coup de ceinture, il m'enfermait dans ma chambre et je pleurais énormément cela durait très longtemps jusqu'au moment où ma mère craque et vienne me prendre dans ses bras. En plus de tout ça, mes camarades de classe m'insultaient souvent de chinois, d'adopté et j'en passe.

12 à 15 ans, je commence à me rebeller contre le monde, j'arrête d'étudier, je deviens violent et agressif à la maison et en dehors. Mes parents commencent à être convoqué et avec le directeur décide de faire appel à l'office des mineurs. Deuxième fois que mes parents ont affaire à un assistant social, la première fois était pour me faire venir dans leur famille et la deuxième est pour me faire placer dans un endroit autre que leur maison. J'ai vécu ça comme un deuxième abandon et cela à été vraiment très dur à encaisser. Je deviens donc de plus en plus violent avec mes parents surtout avec mon père car je n'ai toujours pas oublié, j'arrête totalement les cours et me fait donc virer de l'école, après avoir entendu cette nouvelle mon père à essayé de me frapper, je me laisse faire mais cette fois-ci je décide de me défendre. Résultat, mes parents appellent la police ils débarquent quelques minutes après et me menottent. Les policiers me disent qu'ils m'amènent dans un hôpital psychiatrique où j'ai passé 1 mois sous médicaments qui me rendait légumes. Après cette expérience mon amour et mon respect pour mes parents sur une échelle de 1 à 10 et environ à 4.

16 ans, après être passé en hôpital psychiatrique la relation avec mes parents est ingérable ils décident de me placer dans un foyer pour jeune dans la ville où j'habite. Bien sûr, j'ai décidé de partir quelques heures plus tard par la fenêtre. Mes parents me cherchent partout et me disent que finalement ce n'était pas une bonne idée et que je peux retourné à la maison. Le lendemain je me réveille avec deux policiers en face de moi et mon assistant social qui me prévient que je suis placé dans un foyer semi-fermé (c'est un peu comme un foyer mais les chambres sont des cellules) à quelques heures de chez moi. J'y reste que 3 mois, et je suis placé dans un autre foyer qui est cette fois-ci une véritable prison pour mineur car mes parents et mon AS l'ont décidé 7 mois après j'ai enfin 18 ans donc l'assistant sociale arrête de s'occupé de ma famille et j'ai pu retourner dans ma famille avec l'accord de mes parents, mais nous restons distant.
J'ai essayé de trouvé un positif dans cette histoire mais je n'en ai pas trouvé.

Ce qui m'a le plus marqué dans ces foyers pour jeunes c'est que je n'étais pas le seul adopté, j'ai donc discuté avec les autres personnes adoptés et on se reconnaissait tous à peu près dans l'histoire de chaque personne. Donc la question est pourquoi dans un foyer de 8 personne la moitié ont été adopté au 4 coins du monde ?

Maintenant, je suis actuellement au Vietnam seul depuis plus de 2 mois et je n'ai presque aucun contact avec famille en Suisse car je leur en veut horriblement. Je suis tombé sur mon dossier après 18 longues années, durant ces 18 ans je n'avais pas le besoin de savoir qui était ma mère biologique mais maintenant j'en ai besoin.

Je m'excuse si je n'ai pas bien écrit ou mal formulé certaines choses mais c'est la première quoi je m'exprime au sujet de mon adoption, et ça m'a fait vraiment du bien. Je vous remercie si vous avez prit le temps de lire mon histoire à bientôt.
dungeoh
 
Messages: 2
Enregistré le: Lun 30 Mar 2015 16:47

Re: Adoption difficile

Message non lupar chrischris » Mar 31 Mar 2015 22:38

J'ai juste envie de vous dire Merci pour votre témoignage.

J'espère que vous retrouverez la sérénité.

Bonne chance à vous
chrischris
 
Messages: 155
Enregistré le: Mar 22 Nov 2011 14:27

Re: Adoption difficile

Message non lupar Framboise » Mer 1 Avr 2015 15:19

Bonjour dungeoh
Je pense que tu as fait le bon choix de retourner au Vietnam , tu es retourné vers tes racines...
Je te remercie d'avoir eu la franchise de témoigner , cela n'est pas évident de se dévoiler .
Tu poses la questions des enfants adoptés à problème, c'est vrai qu'à l'adolescence les blessures s"ouvrent à nouveau et du coup il y a des crises dans les familles, plus forte que dans d'autres familles je ne sais pas ...
Tu ne dis pas si tu as retrouvé ta famille biologique au vietnam . c'est pas évident après 18 ans ....
j'anime une association de parents adoptants du vietnam et ton expérience m'interpelle encore plus ...
courage à toi
framboise (mail dispo sur mon profil)
Framboise
 
Messages: 318
Enregistré le: Ven 30 Mai 2008 14:01

Re: Adoption difficile

Message non lupar dungeoh » Jeu 2 Avr 2015 06:03

Suite de mes recherches :

Je suis donc allé au Vietnam recherché ma mère biologique mais je n'ai eu que des petites informations, je savais donc que ma mère avait 20 ans lorsqu'elle m'a eu, son prénom et une province. J'ai pu être aidé par pas mal de personne sur place mon histoire de revenir au Vietnam seul à 18 ans les à toucher et m'ont dit que je portais bien mon prénom Dung qui signifie courageux. La première chose que j'ai fais est tout d'abord d'aller dans l'hôpital où je suis né car j'ai eu rendez-vous avec une sage-femme qui était là lors de ma naissance, pendant le trajet j'avais l'impression d'avoir un ballon qui se gonflait de plus en plus dans mon ventre. Arrivé sur les lieux, j'ai discuté avec la sage-femme et m'a dit que ma mère était famille de pêcheur et qu'elle m'a mit un bonnet rouge avant de me laisser à l'hôpital.
J'ai donc continué mes recherches en allant voir dans tous les villages de cette province et déposer des copies de mon dossier d'adoption à un peu tout le monde, et c'est là que je racontais ce que je venais faire à un policier qu'il m'a dit que dans son village il a connu une femme qui avait quitté le village jeune et qu'elle n'était jamais revenu. Ce policier m'a donc donné le numéro de son frère et j'ai pu aller le rencontrer, durant le trajet je me faisais déjà pleins de films dans ma tête. Mais après avoir une longue discussion sa soeur était beaucoup plus âgée que lui donc ne correspond pas au critères recherché, je l'ai tout de même remercier et m'a demandé de le rappeler pour lui donner des nouvelles.

Ceci sont toutes les informations que j'ai eu durant mes recherches, à la suite de ça j'ai eu l'occasion d'aller à une assemblée avec toutes les personnes qui s'occupent de l'adoption au Vietnam et j'ai discuté avec le président pour lui expliquer comme quoi à l'heure d'aujourd'hui les nouveaux adoptés devraient avoir plus d'informations. Il m'a raconté que comme beaucoup en Asie les femmes non mariées qui ont un enfant est très mal vu par les autres personnes. Et cet homme très gentil à aussi prit mon dossier et m'a dit que ça demandera du temps et que je ferais mieux de rentrer en Suisse.

Une autre petite histoire lorsque je recherchais ma mère biologique, une meilleure amie adopté dans la même province au Vietnam que moi, m'a demandé si quand j'avais le temps essayé de retrouver ces parents biologiques. Parce qu'elle a toutes les informations sur ces deux parents, je suis donc aller à l'adresse donné sur son dossier et je suis tombé sur sa mère. Je lui ai dis que je venais car sa fille souhaiterais la connaître elle a de suite appelé son mari et on l'air content d'avoir des nouvelles de leur fille, sa mère ma raconté qu'ils ont 8 autres enfants et qu'ils vivent uniquement de leurs récoltes.

Je suis aussi aller visité quelques orphelinat pour prendre conscience de la situation, et j'ai vraiment compris que être adopté était vraiment une chance que de rester dans un orphelinat sans famille. J'en veut aussi toujours à mes parents de m'avoir placé un peu n'importe où mais je réalise que mes vrais parents sont ceux qui m'ont élevé et non ceux qui m'ont donné la vie.

Pour l'instant je suis en Thaïlande pour un peu me reposé quelques jours, je retournerai au Vietnam pour continuer mes recherches juste après.

Merci de votre attention
dungeoh
 
Messages: 2
Enregistré le: Lun 30 Mar 2015 16:47

Re: Adoption difficile

Message non lupar émilie n » Jeu 2 Avr 2015 20:52

Bonsoir ,

Merci de se témoignage qui me fait echo... dans mon role de maman. Pour l'instant mon fils est tout petit il en est a faire ses premiers pas et dire ses premier maman , tout est tendre et insouciant.
Mais je sais qu'un jour viendra ou son histoire lui posera question ( ou pas, cettain le vive sans se poser plus de question que ca parait il...ouf croisons les doigts ;) ).
C'est pour ca que des témoignages comme le votre sont touchant et util pour nous parents. Ils nous permette de rester vigilant ou possible mal être de nos trésors : nos enfant. J"aime lire que pour vous vos vrai parents sont ceux qui vous ont élever et non ceux qui vous ont donner la vie ! Certain nous dise " votre enfant un jour retournera dans sa vraie famille ".... et moi g envi de crier C NOUS SA VRAIE FAMILLE .

Bref, merci a vous
Emilie
Heureuse maman de Mathieu depuis le 3 juillet 2014
émilie n
 
Messages: 327
Enregistré le: Ven 18 Mar 2011 13:26

Re: Adoption difficile

Message non lupar Patricia01 » Lun 6 Avr 2015 12:41

Merci pour votre témoignage. La vie n'a pas été facile pour vous, ni pour vos parents adoptifs. Je crois que les difficultés d'attachement étaient encore trop peu connues et que certains psy ont pu être de mauvais conseil... Et j'espère vraiment que vous allez parvenir à trouver un nouvel équilibre, petit à petit, maintenant que vous vous êtes rapprochés de vos origines. L'essentiel est que vous parveniez à vous construire, en tant qu'adulte, et à aller de l'avant... Et pour cela il faut avoir réglé les blessures de l'enfance, je suppose...
Bon courage !
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 10 et 7 ans
Patricia01
Administrateur du site
 
Messages: 819
Enregistré le: Jeu 29 Mai 2008 22:36

Re: Adoption difficile

Message non lupar alex_adopte37 » Lun 6 Avr 2015 22:33

Bonsoir Dungeoh,
tu es vraiment courageux pour avoir dévoiler ton histoire d'adopté.
il faut des histoires comme la tienne pour que les parents adoptifs et futurs adoptants se préparent éventuellement à des difficultés avec leurs enfants, à l'adolescence notamment. C'est à cette âge que j'ai des difficultés relationnelles sont nées car des camarades du collège me faisaient chiez avec mes origines. Ayant grandi dans une région touristique, je me faisais souvent passer pour un touriste et je le vivais mal car en plus on peut parler anglais. Etre pris pour un touriste alors qu'on connait des coins que les commerçants ne connaissent pas c'est tout de même difficile!!!
Je te souhaite bon courage...

Bien à toi

Alexei
alex_adopte37
 
Messages: 58
Enregistré le: Sam 5 Jan 2013 21:14

Re: Adoption difficile

Message non lupar freire » Ven 5 Fév 2016 01:04

Bonsoir Dungeoh:

Votre récit est très difficile, j'espère que vous vous êtes appaise , j'ai un fils de 12 ans que à décidé de se révolte
Avec l'école, il fugue ,vole, abîmé des voitures.
C'est très compliqué et malgré les aides extérieures c'est pareil.

Je vous souhaite une bonne continuation.

Maria Freire
freire
 
Messages: 1
Enregistré le: Lun 1 Fév 2016 00:25

Re: Adoption difficile

Message non lupar sandraa » Mar 12 Avr 2016 22:56

Bonsoir Dungeoh,

J'ai une demande particulière à vous faire.
Dans le cadre de ma formation d'Educatrice Spécialisée, et pour répondre aux besoins d'une recherche que je mène avec deux autres étudiants, je suis actuellement à la recherche d'adultes qui auraient été adoptés à l'étranger étant enfants.
Nous nous intéressons à leur parcours, et notamment à ce que des travailleurs sociaux ont pu apporter à leur vie; dans le but de pouvoir nous-même accompagner au mieux ces enfants dans notre futur métier..

Seriez-vous disponible pour en discuter?

N'hésitez pas à me joindre:
nt.sandra@yahoo.fr
sandraa
 
Messages: 3
Enregistré le: Mar 12 Avr 2016 21:51

Re: Adoption difficile

Message non lupar Lan-2a » Lun 6 Fév 2017 23:13

Bonsoir Dungeoh,

Merci infiniment pour ce témoignage. Je suis tombée par hasard sur votre témoignage et je dois avouer qu'il m'a bouleversé. Vous êtes très courageux d'avoir affronté ces épreuves seul...

J'ai moi aussi été adoptée au Vietnam étant bébé mais je ne dispose que de peu d'informations sur mes origines (mon nom, celui de ma mère et aussi l'adresse de l'hôpital)... aussi j'espère que vous pourriez m'éclairer sur certains détails car je souhaiterai débuter des recherches mais je se sais pas du tout par où commencer, j'ai l'impression que c'est quasi-impossible à cause de l'éloignement géographique et puis une partie de moi aussi a peur de connaître les raisons de l'abandon... mais je suppose que le besoin de vérité après dix-huit ans surpasse tout cela... ainsi:

-Avez-vous fait des procédures préalables comme des demandes auprès d'un opérateur ou d'un organisme autorisé à l'adoption ? ou bien au parti populaire de votre région de naissance ?
-Avant de partir avez-vous fait une demande de double-nationalité et une demande de passeport vietnamien ?
-Faut-il des autorisations pour faire des recherches ?
-Votre famille ou vous, aviez conservé des contacts au Vietnam ?
-Et aussi comment avez-vous fait pour retrouver cette sage femme ?
-Et enfin : vous avez réussi à apprendre à parler vietnamien ? ou vous avez pris un(e) traducteur/trice ?

Je vous remercie d'avance si vous pouviez m'apporter des réponses,

J'espère de tout cœur que vous parviendrez à retrouver votre mère biologique et si possible le reste de votre famille, bonne continuation Anh
Lan-2a
 
Messages: 1
Enregistré le: Lun 6 Fév 2017 22:12

Suivante

Retourner vers Témoignages