Comment préparer ses enfants biologiques à l’adoption ?

Questions relatives aux premières démarches et à l'agrément.

Comment préparer ses enfants biologiques à l’adoption ?

Message non lupar Aurore » Mer 22 Nov 2017 14:59

Bonjour à toutes et tous,

Je me pose beaucoup de question sur la manière d’aborder l’adoption avec ma belle-fille. Elle a bientôt 12 ans. On lui a annoncé notre désir d’adoption il y a 2 mois. On lui a expliqué les choses essentielles lors de cette annonce : on voulait un enfant avec son papa mais que ça ne changerait rien à notre amour pour elle, ce serait assez long comme procédure et ça n’aboutirait peut-être pas, on devrait certainement déménager et surtout que si elle avait des questions, des choses à nous dire concernant cette adoption elle ne devait pas hésiter.

Ça avait été un grand moment de complicité et d’émotion, elle était vraiment très heureuse. Depuis, le sujet a été assez peu évoqué avec elle. Les choses se sont faites ainsi (il faut dire que nous avons eu 1 mois complet où nous avons été beaucoup plus préoccupés par notre voyage de noces avec elle !) Quand on en parle avec son papa et qu’elle est là, elle est toujours curieuse et pose des questions. Pour le moment, c’est surtout le côté « matériel » de l’adoption qui a été évoqué (les papiers à rassembler, les démarches à faire, les rdv à prendre…)

Mes questions concernent d’une part le rendez-vous avec l’assistante sociale. Celle-ci tient à la voir individuellement (je ne sais pas si nous serons présents ou non). Est-ce que le fait de ne pas discuter énormément adoption avec elle pourrait nous être reproché ? J’avoue que lorsqu’elle est avec nous, on essaie de ne pas la « gaver » avec ça. Donc quand le sujet vient sur le tapis, on en parle, mais on ne provoque pas de discussion artificiellement. D’autre part, je me demande ce que l’AS va bien pouvoir lui demander, je crois que la puce stresse un peu à ce sujet et j’aimerais la rassurer.

Mes autres interrogations concernent plus tard, au moment de l’arrivée de l’enfant. Je sais, c’est loin, mais je pense qu’il faudra sans doute faire un travail de fond avec la puce et lui faire comprendre son rôle de grande sœur d’un petit frère ou petite sœur adoptif(ve). Il existe la lettre aux grands-parents de l’ouvrage de J. Lemieux. En la lisant, j’ai réalisé beaucoup de choses. Notamment une qui me préoccupe. Ma belle-fille, malgré son jeune âge, est vraiment très maternelle. Elle adore les enfants, les avoir dans les bras, les cajoler… On est très contents de ça avec mon mari, mais au vu de ce que j’ai lu, je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour un enfant adopté mais je fais peut-être fausse route. Comment le lui expliquer, où fixer la limite pour qu’elle puisse quand même se sentir attachée à son futur frère/sa future sœur sans pour autant que ça compromette notre lien d’attachement avec lui/elle ? C’est d’autant plus délicat qu’elle devra nous quitter une semaine sur 2, ce qui sera déjà difficile à comprendre pour un tout petit… J’appréhende d’autant plus car je ne voudrais pas que ce soit ressenti par elle comme de la jalousie de notre part et qu'elle se sente écartée avec ce nouvel enfant.

Je pensais lui écrire une lettre dans le style de la lettre aux grands-parents, mais pour la grande sœur. Qu’y mettre ? Comment lui faire comprendre que ça ne sera pas pareil qu’avec ses frères du côté de sa maman ?

Pour ceux d’entre vous qui ont adopté en ayant déjà des enfants grands, comment ces problématiques ont été abordées ? Comment les avez-vous appréhendées ? Comment avez-vous réagi avec vos enfants ? Que leur avez-vous laissé faire, demandé de ne pas faire ?

Oui je sais, cela fait beaucoup de questions...
Aurore
 
Messages: 52
Enregistré le: Lun 24 Juil 2017 20:07

Re: Comment préparer ses enfants biologiques à l’adoption ?

Message non lupar Delphine » Sam 25 Nov 2017 23:44

Bonjour Aurore,
Pour ma part, je n'ai jamais considéré que l'attachement qui se formerait au sein de la fratrie pourrait altérer l'attachement parent/enfant.
Ma fille aînée est très maternelle également, mes deux petits l'adorent ! Mais il n'y a jamais eu de doute, c'est bien moi la maman.
Et puis, je pars du principe que l'attachement au sein de la fratrie est aussi précieux que celui parent-enfant. J'en serais presque à me poser la question inverse : et si ma présence, et celle de mon mari, empêchait la fratrie de s'attacher ? :lol: Je plaisante, hein ! C'est juste pour souligner que je trouverais ça dommage de brider leur relation... alors que c'est cette relation-ci qui, je l'espère, perdurera quand nous ne serons plus là. Je me trompe peut-être ; ce n'est que mon ressenti et vécu de maman ; ça vaudrait le coup d'aborder la question avec la psy et l'AS... En revanche, je veux bien croire que l'absence de cette grande soeur une semaine sur deux pourra poser question, il serait intéressant d'en discuter plus en profondeur pendant l'agrément pour savoir comment préparer au mieux tout le monde.

Concernant les entretiens que devra "subir" ta belle-fille, généralement ça reste très light. L'idée est de vérifier que l'enfant a bien compris et de savoir comment il imagine ce petit frère / soeur pour vérifier qu'il a intégré le côté "concret" de cette démarche - puisque c'est moins réel/immédiat qu'une grossesse - tout en vérifiant qu'il a été averti que ça reste des peut-être... Tout cela selon l'âge de l'enfant bien sûr...
maman de 4 enfants : S. 13 ans, E. 12 ans, A. 4 ans et L. 4 ans
Avatar de l’utilisateur
Delphine
 
Messages: 475
Enregistré le: Ven 30 Mai 2008 09:20

Re: Comment préparer ses enfants biologiques à l’adoption ?

Message non lupar Aurore » Mer 29 Nov 2017 15:14

Merci beaucoup pour cette réponse qui me soulage grandement !! Ça me faisait mal au cœur de mettre un frein à la spontanéité de ma belle-fille, surtout que je sais qu'elle accueillera son petit frère/sa petite sœur à bras ouverts (bon, pour être honnête elle espère surtout une petite sœur ayant déjà 2 petits frères !) Pour ce qui est de son absence, on en discutera car effectivement cela va être un élément important. Même si d'ici à ce qu'on soit apparenté, il se sera peut-être écoulé 4 ou 5 ans et qu'elle aura peut-être demandé à changer de mode de garde... mais il faut y réfléchir dès à présent.

Concernant la rencontre avec l'AS, si ça reste light ça devrait aller. Elle sait déjà que c'est une démarche qui n'aboutira peut-être pas, qu'on va adopter dans un pays étranger (mais effectivement elle n'a pas dû intégrer que du coup notre enfant sera très très différent d'elle). Avec mon chéri on en a discuté et on pense que l'AS va certainement lui demander également comment se passent les choses chez nous, ce qu'elle fait quand elle est à la maison, s'il ne va pas y avoir de jalousie. On lui expliquera tout ça quand elle reviendra à la maison.
Aurore
 
Messages: 52
Enregistré le: Lun 24 Juil 2017 20:07

Re: Comment préparer ses enfants biologiques à l’adoption ?

Message non lupar kaakook29 » Mer 29 Nov 2017 18:06

Bonjour,

L'AS vient de sortir de chez nous...

Elle a parlé avec nos jumeaux sur leur désir ou refus d'avoir un plus jeune dans la fratrie...

Ils sont favorable, du moment qu'il ne pleure pas beaucoup la nuit car ils veulent dormir et qu'il aura ses jouets à lui car eux ils sont grands et ne veulent pas qu'il cassent leur jouet de grand vu qu'il sera plus petit...

L'AS leur a demandé de faire un dessin de comment il imaginait leur junior de la fratrie pendant qu'elle parlera avec papa et maman... Dans votre cas, vous pourrez demander à votre belle fille de mettre par ecrit ses désirs et peurs.

Nous les avons preparé en leur demandant deja si ils voulaient etre grand frere et sœur? Si la couleur de peau pouvait les gener? On les a rassurer qu'ils seront toujours nos enfants et qu'il n'y aura pas de difference et qu'ils garderont leur chambre et le petit de la fratrie aura sa propre chambre...
Papa 33 ans de Jumeaux mixte nés 2011 (Madagascar 2016)
Avatar de l’utilisateur
kaakook29
 
Messages: 196
Enregistré le: Mar 12 Jan 2016 22:08

Re: Comment préparer ses enfants biologiques à l’adoption ?

Message non lupar Aurore » Jeu 30 Nov 2017 15:54

C'est vrai que c'est un peu différent pour nous car la puce a déjà des petits frères et est plus grande. Elle sait en partie à quoi s'attendre. Quant à être favorable, il suffit de voir comment elle nous a sauté dans les bras quand on lui a annoncé la nouvelle pour se rendre compte qu'elle l'est :D

On lui a déjà dit que si elle avait des choses qui la chiffonnait il ne fallait pas qu'elle hésite à nous le dire. Mais j'aime bien le principe de lui demander d'écrire (si elle en ressent le besoin) : on communique souvent avec elle de cette manière (échanges de mots rigolos sur le frigo, petits textes lors des occasions) et c'est vrai que ça marche pas mal. Merci beaucoup pour l'idée !!
Aurore
 
Messages: 52
Enregistré le: Lun 24 Juil 2017 20:07

Re: Comment préparer ses enfants biologiques à l’adoption ?

Message non lupar Patricia01 » Ven 1 Déc 2017 23:33

Je pense que vous devriez peut-être discuter avec la psy ou l'AS au sujet du fait qu'elle ne soit là qu'une semaine sur deux. Pour les premiers temps, je pense que ça peut être perturbant pour l'enfant qui arrivera. Est-ce qu'il faut songer à adapter quelque chose sur cette période ? (inverser des semaines avec l'autre parent.... qu'elle ne soit pas là la première ou les deux semaine, mais qu'elle soit là ensuite 3 semaines de suite.... quelque chose comme ça...) Ou est-ce que d'ordinaire ça se passe sans souci particulier? les travailleurs sociaux ont peut-être rencontré ce cas de figure et peuvent être de bon conseil...
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 10 et 7 ans
Patricia01
Administrateur du site
 
Messages: 827
Enregistré le: Jeu 29 Mai 2008 22:36

Re: Comment préparer ses enfants biologiques à l’adoption ?

Message non lupar Aurore » Mar 5 Déc 2017 19:57

On a vu l'assistante sociale aujourd'hui. Pour ce qui est du rdv avec ma belle-fille, elle a été très rassurante : la première question qu'elle a posé à ce sujet a été de savoir si ma belle-fille était impressionnable afin de savoir comment se comporter avec elle. Le rdv ne durera a priori que 15 à 20 minutes, ça va donc être très léger.

Concernant la garde alternée, on ne l'a pas du tout évoquée du point de vue de l'adoption, je pense que ça viendra dans les prochaines rencontres. Je pense en effet qu'on demandera conseil, car je ne voit pas trop comment gérer ça. Modifier même temporairement l'organisation nous pose souci : on a assez pesté dans le passé de la façon de faire de la maman qui demandait régulièrement des changements pour sa convenance sans penser à l'équilibre de la puce... Mais comme elle est maintenant plus grande, on le fait plus facilement, il faudra y réfléchir.
Aurore
 
Messages: 52
Enregistré le: Lun 24 Juil 2017 20:07


Retourner vers Agrément