Adopter après un enfant biologique

Questions relatives aux premières démarches et à l'agrément.

Adopter après un enfant biologique

Message non lupar Camoye » Ven 29 Sep 2017 15:38

Bonjour,

Nous sommes au début des démarches, et avons bientôt la réunion d'information avec notre département. Nous avons 31 et 34 ans et avons déjà un petit garçon biologique de 5mois.
Nous aimerions adopté notre 2ème enfant en France, mais nous aimerions savoir si le fait d'avoir déjà un enfant est un frein? Est-ce que le conseil de famille privilégie les couples sans enfants?
Merci d'avance pour vos réponses,
Camoye
 
Messages: 2
Enregistré le: Ven 29 Sep 2017 15:27

Re: Adopter après un enfant biologique

Message non lupar Aurore » Ven 29 Sep 2017 16:22

Bonjour,

Je ne sais pas ce qu'il en est dans les autres départements, mais dans le mien avoir un enfant biologique (qu'il soit des 2 parents ou d'un seul) ferme complètement l'adoption dans le département.

Par ailleurs, de ce que je sais, avoir un enfant biologique va vous obliger à vraiment être "armés" pour justifier votre désir d'adoption plutôt que d'avoir un nouvel enfant biologique.

Par contre, pour l'étranger c'est beaucoup plus ouvert.
Aurore
 
Messages: 52
Enregistré le: Lun 24 Juil 2017 20:07

Re: Adopter après un enfant biologique

Message non lupar cecile2607 » Ven 29 Sep 2017 17:25

Bonjour,
je pense que cela dépend des départements. Dans notre département (13), on peut très bien avoir déjà 1 enfant ( bio ou adopté)pour être en liste pupilles. Nous avons avec mon mari déjà un enfant biologique.
Bonne continuation dans votre projet
Cécile
cecile2607
 
Messages: 6
Enregistré le: Mar 23 Mai 2017 14:36

Re: Adopter après un enfant biologique

Message non lupar Delphine » Sam 30 Sep 2017 12:27

Bonjour,
En effet c'est très variable selon les départements. Dans tous ceux où nous avons habité pendant nos procédures (02, 44 et 62, ainsi que le 59 où nous habitons désormais), il est impossible de postuler pour un pupille de l'Etat jeune et sans pb de santé si on a des enfants bios au foyer.
Ceci dit, il peut arriver que la mère de naissance ait demandé à ce que son enfant soit adopté par une famille ayant déjà des enfants... donc rien n'est jamais impossible.

Cas particulier : si vous vous ouvrez à des spécificités médicales, notamment aux incertitudes de développement (naissance très prématurée, syndrome d'alcoolisation foetale, mais aussi trisomie 21), là ça vous ouvrirait des possibilités pour une adoption en France, que ce soit dans votre propre département ou dans d'autres. En effet, l'agrément ayant une valeur nationale, une fois que vous l'aurez obtenu vous pourrez candidater partout en France.

Nous avons adopté deux fois à l'étranger (en 2006 et fin 2015) en ayant des enfants bios. Nous avions des projets ouverts à des particularités de santé, c'est ce qui nous a permis d'aboutir rapidement les deux fois. Nous avions fixé notre limite à l'autonomie de l'enfant et la possibilité d'une scolarité normale, ce qui limitait grandement nos chances d'adopter un pupille de l'Etat... d'où notre orientation vers l'adoption internationale.
maman de 4 enfants : S. 13 ans, E. 12 ans, A. 4 ans et L. 4 ans
Avatar de l’utilisateur
Delphine
 
Messages: 475
Enregistré le: Ven 30 Mai 2008 09:20

Re: Adopter après un enfant biologique

Message non lupar Camoye » Lun 2 Oct 2017 09:45

Merci pour vos réponses, nous sommes dans le département du Doubs (25). Du coup nous sommes pressé d'avoir la réunion d'information du département dans 15 jours pour savoir si nous avons une petite chance ou pas...
Nous sommes conscient que nous aurions un peu plus de chance à l'étranger, mais pour des raisons financières nous préférons adopter en France...
On croise les doigts
Camoye
 
Messages: 2
Enregistré le: Ven 29 Sep 2017 15:27

Re: Adopter après un enfant biologique

Message non lupar Delphine » Lun 2 Oct 2017 12:15

N'hésitez pas à contacter votre association EFA : http://efa257090.blog.free.fr/
Eux aussi sauront vous dire quelles sont les particularités de l'adoption dans votre département.

L'adoption internationale représente effectivement un coût important. Au moins 10.000 euros, plus généralement entre 15 et 20.000, et même plus pour certains pays (coûts de procédure élevés, nécessité de faire deux voire trois voyages, ou de rester plusieurs mois sur place donc pas de salaire pendant ce temps-là...).
De nombreux postulants se serrent la ceinture toute la durée de l'agrément (et même après !), et beaucoup font appel à leurs familles pour les aider à financer ce projet. Vous pouvez aussi demander à votre département s'il propose un prêt à taux zéro (certains le proposent pour les postulants accompagnés par un OAA), voire une subvention (ça c'est encore plus rare). A étudier peut-être ?

Je précise une autre chose : plutôt que de demander l'agrément pour un enfant "de tel âge", vous pouvez simplement demander à ce qu'il soit plus jeune que votre fils, mais sans limite fixe. Nos deux agréments indiquaient "né après...".
maman de 4 enfants : S. 13 ans, E. 12 ans, A. 4 ans et L. 4 ans
Avatar de l’utilisateur
Delphine
 
Messages: 475
Enregistré le: Ven 30 Mai 2008 09:20


Retourner vers Agrément