adoption et cardiomyopathie

Questions relatives aux premières démarches et à l'agrément.

adoption et cardiomyopathie

Message non lupar dolly57 » Dim 16 Avr 2017 17:28

Bonjour à tous,
Je suis une femme de 32 ans, et je suis atteinte d'une cardiomyopathie, qui nécessitera très certainement dans les années à venir une transplantation cardiaque.
Je vis avec un compagnon depuis 8 ans, en concubinage.
Notre plus grand souhait désormais serait de fonder une famille, et compte tenu de mes soucis de santé, une grossesse serait trop risquée, donc nous souhaitions nous tourner vers l'adoption.
Pensez-vous que nous avons des chances que cela aboutisse, ou alors que compte tenu de mon avenir incertain, cela soit compromis ?
Je suis consciente que je risque de partir précocement, et donc de ne pas accompagner dans la vie aussi longtemps qu'on pourrait espérer cet enfant, et ca me fait réfléchir bien sur : risque d'aggravation soudaine de ma maladie, de greffe qui se passe mal, et de toute manière, je suis consciente qu'une greffe ne me donnera que une dizaine ou quinzaine d'années de sursis. Néanmoins, je me bats depuis bien longtemps maintenant pour croire en la vie et en un avenir pas trop noir, ce qui m'a toujours rendue plus forte.
Pensez-vous que l'adoption sera possible dans notre cas ? Si mon état de santé venait à se dégrader soudainement, et que je devais bénéficier d'une transplantation rapidement, les chances que cela aboutisse après la greffe seront-elles totalement nulles ?
Mon compagnon est en parfaite santé. Nous avons toujours fait le choix de ne pas nous marier, sans trop de raison. Bien sur, si c'est la seule chose qui bloquerait le dossier d'adoption, on se ferait un plaisir d'aller voir très rapidement monsieur le maire ! Car il me semble effectivement que les couples non mariés ont moins de chances que les couples mariés.
Merci pour votre aide et votre soutien.
dolly57
 
Messages: 2
Enregistré le: Dim 16 Avr 2017 17:25

Re: adoption et cardiomyopathie

Message non lupar kaakook29 » Dim 16 Avr 2017 17:41

bonjour,

Je vais repondre à votre message en partant de la fin de celui ci...

Le mariage ne vous donnera pas plus de chance que le concubinage mais vous donnera la possibilité d'adopter ensemble et non etre consideré comme celibataire.
Vous ne pouvez pas adopter en tant que concubin ensemble, le mariage permet d'adopter en couple.

Concernant vos soucis de santé, on vous demander lors de la constitution de votre dossier de demande d'agrement, un certificat medical délivré par un medecin certifié par le conseil general. Nous avons vu un medecin sans le connaître et il a fait le certificat medical en faisant le minimum d'examen (pouls, tension, poids,...) et en consultant les vaccins et carnet de santé.

Bon courage et bon cheminement
Papa-Finistère- jumeaux mixte nés en 2011 à Madagascar
Avatar de l’utilisateur
kaakook29
 
Messages: 123
Enregistré le: Mar 12 Jan 2016 22:08
Localisation: finistere nord

Re: adoption et cardiomyopathie

Message non lupar Patricia01 » Dim 16 Avr 2017 19:07

Il vaut mieux être mariés : adopter en tant que célibataire est beaucoup plus difficile (et un seul d'entre vous serait parent). C'est vraiment important de le faire.

Pour ce qui est de vos soucis de santé, étant donné qu'ils sont la cause, quelque part, de votre choix d'adopter (car une grossesse est trop risquée), vous serez forcément amenés à en parler lors des entretiens. A vous d'en extraire le positif (comment ils ont pu faire évoluer votre vision de la vie par exemple), sans forcément nier les risques. A vous aussi de réfléchir à la façon dont vous allez gérer ce risque (qui s'occupera de votre enfant si vous venez à décéder pendant qu'il est encore mineur ? Votre compagnon s'en sent-il la force seul ?).
Vous aurez effectivement un certificat médical à fournir, mais je ne sais pas exactement sur quoi il se base. Il me semble peu probable que votre souci de santé vous empêche d'obtenir ce certificat (mais je n'y connais rien). Ensuite, si le certificat est accordé, il me semble que la commission d'agrément ne pourra pas refuser l'agrément sur motif médical (puisqu'ils ne sont pas médecins!). Mais à plus long terme, il est probable que cela vous ferme les portes de certains pays. Je ne saurais pas dire si cela peut jouer ou pas dans le choix des conseils de famille en France (normalement, si le médecin a tranché en votre faveur, ça ne devrait pas... enfin, il me semble).
Bon courage !
Patricia, maman de deux petites filles chocolat et miel (Ethiopie/Vietnam) de 10 et 7 ans
Patricia01
Administrateur du site
 
Messages: 766
Enregistré le: Jeu 29 Mai 2008 22:36

Re: adoption et cardiomyopathie

Message non lupar dolly57 » Lun 17 Avr 2017 13:57

Merci pour vos messages encourageants.
Je pensais que le certificat médical pouvait être réellement rédhibitoire dans certains cas.
Je n'avais pas l'intention de cacher mon état de santé, et même si je ne disais rien, n'importe quel médecin à la moindre consultation de routine verrait qu'il y a un truc qui cloche chez moi, rien qu'en écoutant le coeur (stimulateur cardiaque), ou en voyant la grande cicatrice due à une opération à coeur ouvert il y a quelques années. Donc de toute façon, impossibilité de cacher la réalité des choses, d'autant plus que ca justifie ma demande d'adoption, une grossesse risquerait de m'être fatale, pour moi et le bébé.
Je suis bien consciente des risques, je sais que je risque de partir prématurément, et donc je me pose forcement beaucoup de questions à ce sujet, comment cet enfant va vivre la perte de sa deuxième maman, etc, surtout si il est encore jeune. Mais j'ai confiance totale en mon compagnon, il m'a déjà accompagnée dans les moments les plus difficiles de ma vie, et je sais qu'il sera un super papa. Nous sommes aussi bien entourés, par mes parents, les siens, nos frères et soeurs respectifs. Si je venais à disparaître, il refera peut-être sa vie avec quelqu'un d'autre, et je le lui souhaite même.
Mais j'ai confiance aussi en la vie et en la médecine. D'ici quelques années, une nouvelle vie s'ouvrira à moi, et si je peux avoir un sursis d'une quinzaine d'années grâce à un nouveau coeur, c'est toujours bon à prendre. Je suppose que le mieux serait que la démarche aboutisse avant la greffe. Je ne sais pas combien de temps il va tenir encore. Et une fois qu'on m'aura mise sur cette fameuse liste d'attente pour un nouveau coeur, il faudra croiser les doigts pour que ce ne soit pas trop long, et que je puisse vivre normalement jusqu'au jour J. Mais je pense être une battante, deux semaines après mon opération à coeur ouvert, je pétais la forme, à en oublier un peu trop vite ce que je venais de subir. Pour le moment je peux mener une vie totalement normale, j'ai même parfois tendance à oublier que je suis malade et que ma vie ne tient plus à grand chose. Je fatigue peut-être juste un peu plus que la normale, mais je gère. Nous nous occupons souvent des enfants de ma soeur et de ses frères, ce qui me donne confiance aussi. Par contre, zéro effort physique trop intense, sinon c'est la cata : il fera du vélo et la piscine avec son père, avec moi, ca sera les activités manuelles !
Après, je n'oublie pas malgré tout qu'il ne faut pas totalement ignorer la réalité des choses, et que tout peu basculer du jour au lendemain. Mais j'espère du fond du coeur (hum, peut-être pas la bonne expression dans mon cas...) que notre démarche aboutira, que nous obtiendrons ce certificat médical et l'agrément, et que je pourrai accompagner cet enfant le plus longtemps possible dans la vie. J'aurai une raison supplémentaire de me battre quand je passerai par des moments difficiles.
Merci encore pour vos encouragements
dolly57
 
Messages: 2
Enregistré le: Dim 16 Avr 2017 17:25

Re: adoption et cardiomyopathie

Message non lupar chrischris » Mar 25 Avr 2017 14:25

Bonjour,

Je vais avoir une réponse peut être un peu à contre courant des autres mais je me mets à la place de l'enfant.

Celui-ci aura vécu plusieurs ruptures avant votre rencontre. Cela l'aura fragilisé. Un nouvel abandon - certes non voulu mais qui sera quand même un nouvel abandon - ne risque t'il pas d'anéantir totalement cet enfant ?

Loin de moi, l'idée de vous juger mais vous avez déjà réfléchi à cet aspect là. Et comme le dit la formule, en adoption, il faut toujours agir dans "l'intérêt supérieur de l'enfant".

Je vous souhaite d'avoir une greffe très rapidement et que votre santé s'améliore.
chrischris
 
Messages: 117
Enregistré le: Mar 22 Nov 2011 14:27


Retourner vers Agrément