Le SAI (re)devient la MAI
A la suite d'une mesure de réorganisation interne du Ministère des Affaires Etrangères (réforme des emplois fonctionnels), le Service de l'Adoption internationale (SAI) se nomme désormais la Mission de l'Adoption Internationale (MAI).
Ce changement de dénomination au profit d'une appellation utilisée avant le rapport Colombani et la création en 2009 d'une autorité centrale conforme aux engagements de la France au regard de la Convention du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d'adoption internationale, n’entraîne aucune modification des compétences, attributions et moyens budgétaires et en personnel de la MAI, qui restent les mêmes que ceux qu’avaient le SAI.
L’Autorité Centrale française continuera donc d’assurer ses fonctions avec la même diligence et vigilance qu’auparavant, en conformité avec la Convention de La Haye et en faveur, avant tout, de l’intérêt supérieur de l’enfant.