Nous avons enfin trouvé le chemin de nos enfants !
Actualités

Après 20 ans de vie commune et 10 ans de mariage, nous avons enfin trouvé le chemin de nos enfants. Nous nous sommes perdu en premier lieu sur un très long et douloureux chemin nommé PMA, seuls ceux qui l'empruntent savent ce que nous avons traversé.

Enfance & Familles d'Adoption (EFA) ouvre son site aux familles inquiètes des perspectives de réorganisation de l'Agence française de l'adoption (AFA). Les témoignages présentés sont représentatifs des ressentis et inquiétudes des candidats à l'adoption, mais aussi de l'aide que leur a apportée l'AFA dans la réalisation de leur projet familial.

En novembre 2012, nous avons choisi de nous tourner vers l'adoption pour « faire famille », nous envoyons notre lettre d’intention au conseil général de notre département en janvier 2013 et obtenons notre agrément en décembre 2013. Durant l'année 2014 nous avons cherché notre route et un organisme qui voudrait bien nous accompagner vers nos enfants.

En janvier 2015, nous répondons à un appel à dossier de l'AFA pour HAITI, nous apprenons que nous sommes retenus par l'Agence en mars 2015, nous souhaitons adopter une fratrie et  sommes retenus parmi les 6 dossiers appelés, le projet correspond en tout point , nous avons enfin trouvé notre chemin, nous savourons la chance que nous avons. En parallèle, nous étions en contact avec une OAA désireuse de nous accompagner vers Haïti, ne pouvant mener deux procédures dans le même pays avec deux organismes différents nous décidons de continuer avec l'AFA car étant un organisme d'Etat cela nous paraît plus sûr. Notre dossier est enregistré en septembre 2015 comme les dix sept autres dossiers déposés pour le quotas 2015, nous venons de fêter les un an d'enregistrement à l'IBESR. 

Nous nous rapprochons de nos enfants, nous pourrions espérer un apparentement pour 2017, après l'apparentement et la rencontre avec nos enfants dans leur pays d'origine nous devrons rentrés sans eux et attendre encore au moins une année pour qu'ils puissent nous rejoindre, nous savons que les procédures sont susceptibles de s’arrêter du fait d'un problème dans le pays des enfants, Haïti traverse une crise politique depuis un an, cela ralenti probablement l’avancée de nos dossiers, nous le savons et l’acceptons mais je vous avoue que voir notre projet remis en question à cause d'une décision gouvernementale interne à notre pays me paraît inconcevable ...

Cela fait trois ans que nous nous formons à la parentalité adoptive, nous participons à des rencontres avec des parents, des conférences et des ateliers avec des professionnels de façon à accueillir nos enfants au mieux,  nous nous sommes projetés vers nos enfants, nous les avons « investi », nous les attendons, notre famille les attend, leurs cousins nous demandent sans cesse quand est ce qu'ils vont arrivés, nous ne les avons pas encore rencontrés mais ils font déjà partis de notre famille... Depuis le début de nos démarches d'adoption nous avons rencontrés de bien belles personnes toujours bienveillantes à chaque étape, ce chemin est long et sinueux, s'il vous plaît ne le rallongez pas !!!! Nous sommes 5300 familles en attente, ils sont plus de 5300 à attendre. Pourriez vous,  vous aussi être  bienveillants dans l’intérêt supérieur de nos enfants. Un papa et une maman en attente de deux timouns d’Haiti…

Mise à jour le Lundi, 23 Octobre 2017 08:33