Les deux régimes français de l'adoption ont-ils encore une raison d'être?

On parle à nouveau aujourd'hui d'utiliser « mieux » et plus l'adoption simple, voire de la laisser seule subsister en « l'aménageant » notamment par suppression de sa révocabilité. ... Il y a trente ans, lorsque les dossiers de l'Aide sociale à l'enfance s'ouvraient encore bien mal et que le débat s'ouvrait, lui, largement sur l'accès aux origines, l'adoption simple était déjà préconisée par certains, non pour écarter parfois l'adoption plénière mais pour la faire disparaître. Lire la contribution de Danielle Housset, présidente d'honneur d'Enfance & Familles d'Adoption, à la session organisée par l'UNAF le 12/11/2013.