Quand des adoptés disent non à Vladimir Poutine

Adopté aux USA à l’âge de 15 ans, Sasha D’Jamos a lancé une pétition pour faire entendre « La voix de l’enfant » (the voice of the child) et inviter, en vain, Vladimir Poutine à ne pas signer une loi qui met un terme aux adoptions par des ressortissants américains. Cette pétition, toujours ouverte, a recueilli plus de 13 000 signatures de différents pays : majoritairement USA, mais aussi Allemagne, Australie, Autriche, Canada, France, Irlande, Royaume Uni… et Russie. Les signatures ont été remises à l’ambassade de Russie à Washington par une jeune femme adoptée, née en Russie, Tatyana McFadden, médaillée d’or aux Jeux paralympiques. Accéder à la pétition