Disparition du secrétariat d’État à la Famille : EFA s’inquiète pour les enfants et les familles

À l’instar de l’Union nationale des associations familiales (UNAF) dont elle est membre, la fédération Enfance & Familles d’Adoption déplore la disparition, suite au dernier remaniement ministériel, d’un secrétariat d’État chargé de la famille clairement identifié. Enfance & Familles d’Adoption, qui représente 10000 familles et adoptés majeurs, s’inquiète de perdre un interlocuteur privilégié qui, avec le ministère des Affaires étrangères et européennes et celui de la Justice et des Libertés, était plus particulièrement en charge des questions liées à l’adoption.


Enfance & Familles d’Adoption souhaite que la famille et l'enfance figurent explicitement dans les attributions d'un portefeuille ministériel et demande au Premier ministre de réunir très rapidement le comité interministériel pour l’adoption afin de relancer les dossiers importants restés en instance: une réforme de fond permettant à la France de s’adapter à l’évolution de l’adoption nationale et internationale, la mission sur le suivi et le devenir des pupilles de l’État, la validation et le développement du réseau des consultations médicales Adoption ainsi que, de façon urgente, les difficultés particulières que rencontrent actuellement auprès des juridictions civiles les familles ayant adopté des enfants en Haïti.