Décembre 2006 : EFA se mobilise en faveur des "enfants oubliés"


enfantoublie

Depuis de nombreuses années, EFA,
plus particulièrement son service
Enfants en Recherche de Famille,
se préoccupe du sort des "enfants oubliés", ici, en France : pupilles
de l’État sans projet familial, enfants sous tutelle d’État, enfants en situation de délaissement manifeste.

Malgré les nombreuses sollicitations d’EFA, les dispositifs nécessaires peinent à se mettre en place.



Aujourd’hui, EFA lance une campagne de sensibilisation pour que, enfin, chaque enfant bénéficie d’un projet de vie personnel, adapté à ses besoins et à ses attentes.

Les deux derniers numéros de la revue Accueil sont consacrés aux "enfants oubliés". Ils vont être envoyés à l’ensemble des parlementaires (députés et sénateurs), aux présidents des tribunaux de grande instance, aux présidents des conseils généraux, à la défenseure des enfants, au médiateur de la République ainsi qu’aux ministres concernés.

Dans une lettre d’accompagnement, EFA leur demande de mieux organiser l’adoption des pupilles "à particularité" en aménageant le SIAPE (système d’information pour l’adoption des pupilles de l’État), ce que nous avons déjà réclamé à de multiples reprises.

En outre, EFA réclame que la situation des enfants sans famille – notamment les enfants sous tutelles d’État – soit revue de manière systématique et régulière, pour qu’ils bénéficient d’un projet personnel approprié.

Enfin, EFA souhaite que la loi votée le 4 juillet 2005 portant réforme de l’article 350 du Code civil (déclaration judiciaire d’abandon) et devant permettre à de plus nombreux enfants en attente de bénéficier du statut de pupille de l’État soit appliquée plus rapidement.

Ainsi, espérons-le, dès 2007, des actions concrètes et efficaces pourront être engagées en faveur des enfants abandonnés.

En ce mois de Noël, qui devrait être une période de bonheur et d’insouciance pour tous les enfants, chez nous, en France, des milliers d’enfants continuent d’attendre et de grandir dans l’oubli !

Commander les deux numéros de la revue Accueil sur les "enfants oubliés" (numéros 3 et 4 de 2006, au prix de 12 euros) : télécharger le bon de commande